Resto-Bars

Les tendances resto 2018

Les tendances resto 2018

Cette année, vous allez oeufmayonnaiser et maxibistroter. Vous allez coude-à-couder et même glutener. Décryptage des 5 tendances culinaires qui nous attendent en 2018.

Vous allez poireauvinaigrer jusqu'à plus faim
Oeuf-mayo tradition, céleri-rémoulade de mamie... Le patrimoine gastronomique français continue à se la jouer grande star. Ses classiques caracolent en tête des ardoises et n'ont jamais été confectionnés avec autant d'affection. Cornichons forever. A goûter au désormais incontournable Bouillon. Ou au bien nommé Buffet

Bye bye cagibistrot, bonjour maxibistrot
Big Mamma annonce la couleur de cette tendance XXL avec l'ouverture d'un gigantesque nouveau resto sur le campus de startups de Xavier Niel, la station F. Autre poids lourd du Paris gourmand, la Maison Plisson inaugurera au printemps une vaste boutique place du marché Saint-Honoré. Un dernier géant ? La grande brasserie de la bande de Daroco, Zébra, prévue en mai dans le 16ème. Big is beautiful.

Vous allez squatter des boutiques-resto
Finies les étiquettes. Désormais, on convie ses amis à dîner dans une boucherie, dans une épicerie, au beau milieu d'un comptoir à salaisons. Et ce sera absolument Super. Des yeux à la bouche, du panier de courses à l'assiette, de la cave au verre, plus de cloisons et que du bon. Des circuits courts qui boostent les saveurs. 

Tous pique-assiette
Inutile de défendre votre bout de gras, il est déclaré propriété collective. En 2018, on met les petits plats sur la grande table pour par-ta-ger. Du genre au nouveau Coutume Izakaya, le premier coffeeshop japonais de la rue Caulaincourt, où l'on déguste à plusieurs une marmite traditionnelle à midi et des tapas japonais le soir. Conseil : choisissez vos voisins en fonction de leurs coups de fourchette.

Scoop : le gluten est bon pour vous
Mais pas n'importe quel gluten. Maxime va chercher son blé chez des paysans à l'ancienne, son eau aux puits artésiens de la Butte aux Cailles et le sel sur l'île d'Olonne. Le tout donne un pain hallucinant vendu au Bricheton à Ménilmontant. Autre bon plan glouton-gluten : le pain de Roland Feuillas, en vente à l'épicerie naturiste GAG (Gras-Alcool-Gluten), qui n'a d'yeux que pour ses blés anciens qui ne feront jamais de mal aux intolérants.
Forwarder à un ami

Derniers articles

Instagram

Inscrivez-vous

gratuitement

Paris n'aura plus de secret pour vous