Resto-Bars

5 sandwichs à butiner au soleil

5 sandwichs à butiner au soleil

L'arrivée du printemps n'est pas un jour, c'est une bouffée de sensations oubliées.
La chaleur ouatée qui décorsète nos corps. Le parfum des arbres en fleurs. Le goût décuplé du premier sandwich butiné sur un un coin d'herbe ... vous nous voyez venir avec nos 5 adresses parisiennes de sandwichs ? A déguster dare-dare sous le soleil exactement.

Et pour celles et ceux qui préfèrent rester chez eux, on vous apporte un petit son tout droit venu de la campagne à écouter depuis son canapé.
 
 
 
Dans la bouche : ce midi, c'est le chef Julien Sebbag qui régale avec le Stew, un sandwich mijoté trèèès longtemps avec du boeuf, des patates douces, du chou rouge, des noisettes, du persil, du tahini au paprika. Fait avec amour avec l'orgasmique halla de Babka Zana. 

Sous les fesses : les marches de l'Opéra Garnier. D'ailleurs, vous saviez qu'il y a un lac sous ces marches ?  

Stew by Micho, 1 rue de Port-Mahon 75002 Paris. 15€
©enrangdoignons

 
Dans la bouche : en plus d'être esthétiquement giant, il est delicious, ce Drunken Pig Burger, aka le cochon saoûl, coincé dans un bun. Potato bun artisanal, épaule de cochon confite aux épices et à la bière ambrée, herbes fraîches, graines de moutarde, oignons caramélisés, cheddar anglais. Le tout en édition limitée, donc il vaut mieux se dépêcher. 

Sous les fesses : un banc dans le square Aristide Cavaillé-Coll, en face de l'église Saint-Vincent-de-Paul, en regardant un cerisier en fleurs. 

The Drunken Pig Burger by Blossom, 26 rue de Chabrol, Paris 10. 12€
 
Dans la bouche : pain italien maison au levain, compotée de poireaux et d'oignons, mix de fenouil cru & cuit, parmesan, câpres, pickles de graines de moutarde, roquette, sauce amandes et sauce gravlax ... cette Focacc' de la semaine est très bavarde. Et 100% veggie.

Sous les fesses : un banc du square Jacques Bidault, à l'abri des regards... parce que le sandwich risque de déborder. 

Focacc fondue de poireaux by Kiosk, 18 rue Saint-Fiacre, Paris 2. 10€

 
Dans la bouche : le kebab signature de Basis, un pain brioché fluffy, des légumes croquants, du confit d'oignon, de la sauce blanche, et la viande de votre choix qui s'est dorée la pillule pendant des heures sur le grill.  Pour peaufiner le tableau, prenez la totale : frites maison. Simple et basique. Et si vous voulez attendre ce week-end, vous pourrez tenter plutôt le Bas(eas)ter, l'agneau pascal dans un sandwich. 

Sous les fesses : les marches du belvédère, avec vue sur le jardin de Belleville et la Tour Eiffel, un panorama qui se mérite, après avoir remonté toute la rue de Belleville, histoire de préchauffer l'estomac.

Le Signature de Basis, 79 rue de Belleville, Paris 19. 11,50€
 
Dans la bouche : Antonin Bonnet balade notre palais au pays du matin calme avec son chien chaud aux notes coréennes. La pièce maîtresse ?  Une saucisse aux herbes de la boucherie Grégoire enveloppée dans un bun maison. Elle sommeille tranquillement dans une mayonnaise au gochujang - cette pâte épicée coréenne - et un kimchee, avec pour seule couverture, des pétales de radis au vinaigre.

Sous les fesses : la pierre froide de la Fontaine Médicis du jardin du Luxembourg, à l'abri du soleil sous les platanes centenaires. 

Mamibaba by Quinsou, 33 rue de l'Abbé Grégoire, Paris 6. 15€

Derniers articles

Instagram

Bonjour vous !

My Little Paris, c'est quoi ?

Idées atypiques, adresses insolites ...
le meilleur de Paris
deux fois par semaine
dans votre boite mail