Insolite

Le gang des grand-mères

Le gang des grand-mères

Les grand-mères, c’est d’abord des souvenirs qui se mangent : une tarte aux pommes du verger, une marmite de lapin aux petits légumes, un riz au lait comme on n'en fait plus. Et des fois, sans prévenir, ça vous saute au ventre, à la gorge et presque aux yeux. Heureusement, certaines mémés ont transmis à leurs petits-fils devenus chefs parisiens une recette secrète ou l'envie d'ouvrir un resto.

La première, elle a 93 ans et c'est la grand-mère de Jean Imbert. Ensemble, ils ont ouvert la semaine dernière le restaurant Mamie. Allez-y pour les endives au jambon, le gratin de daurade, ou la mousse au chocolat à dévorer à deux. 

Marie-Louise Bellanger, c’est l’arrière-arrière-grand-mère de Victor et Charly. Ils ne la connaissent qu’à travers le petit carnet qu’ils ont retrouvé au fond d'un grenier. Dedans, des recettes du siècle passé qu’ils vont mettre à la carte de la Brasserie Bellanger : blanquette de veau, boeuf bourguignon, gigot d’agneau… Ça ouvre au grand public le 24. Et rien que pour vous, pré-ouverture sur réservation dès le 17 avril ! 

Une dernière ? Essayez la mythique terrine de Vonvon que se disputent les clients du Petit Curieux, transmise par Yvonne et ses 92 ans à sa petite-fille Aurélie dans le plus grand secret. On sait juste qu'il y a de l'armagnac et qu'on ne s'en est toujours pas remis.  

Mamie, 35 bis, rue Jean de la Fontaine 75016 Paris. 01.42.88.04.47.  Fermé samedi midi et dimanche. 
La Brasserie Bellanger, soft opening à partir du 17 avril sur réservations, au 140 rue du Faubourg Poissonnière, 75010 Paris.
Le Petit Curieux, 16 rue des Filles du Calvaire, 75003 Paris, 01.42.74.65.79. Ouvert du lundi au vendredi.
Crédit photo Jean Imbert.
Forwarder à un ami

Derniers articles

Instagram

Inscrivez-vous

gratuitement

Paris n'aura plus de secret pour vous