Insolite

Où pleurer à Paris ?

Où pleurer à Paris ?

Trauma post-fêtes + résolutions illusoires + compte à sec + back to work + hiver éternel + lumière en berne = Blue Monday

Aujourd'hui, c'est officiellement et scientifiquement le jour le plus déprimant de l'année. Et qui dit coup de blues carabiné dit GROS potentiel lacrymogène. Donc autant y aller franco : voici les 5 spots les plus tire-larmes pour pleurnicher, sangloter ou carrément chialer à chaudes larmes. Paris est si beau quand on y pleure !


1 - Dans le noir
Dans un cinéma d'auteur avec des pop-corns devant un film croate en V.O., sa pile de manteau-pulls pour seul voisin. Maximiser l'effet en y allant en journée.
Au cinéma Le Brady, 39 boulevard de Strasbourg, Paris 10ème

2 - À gorge déployée
Pour vous achever, visualisez la scène de Titanic à la proue du bateau versus votre vie. A reproduire en solo, à la pointe de l'île de la Cité. Le sanglot viendra tout seul. 
Sur l'île de la Cité, Square du Vert-Galant, Paris 1er 

3 - Au bout du quai
Pour aller au bout de ses pleurs. Incognito, entre les valises et les sacs à dos, s'imaginer partir vers une autre vie. Le regard embrumé, croiser le regard d'un bel et compatissant inconnu.
Gare de Lyon, Paris 12ème 

4 - Discretos dans le métro
Sous terre, sur strapontin, tempe contre vitre taguée, face à une vieille mémé, sous le regard compatissant de la rame. Descendre à Filles du Calvaire.
Ligne 8 du métro parisien

5 - Larmes secrètes
Pour pleurer en paix et en poésie, un jardin planqué du Marais est la solution idéale. Comme un petit monde parallèle sur demande dans lequel se réfugier.
Jardin Lazare Rachline, rue Payenne, Paris 3ème 

Forwarder à un ami

Derniers articles

Instagram

Inscrivez-vous

gratuitement

Paris n'aura plus de secret pour vous