Travel

Il va falloir être patient

Il va falloir être patient

Avant de vous enticher des patates douces à la crème fraîche,
Avant de rencontrer la meilleure aubergine à la téhina de votre vie,
Avant d'avoir le privilège de slalomer entre les tables brimbalantes de Port Saïd, 

Il faudra trouver la jeune fille au calepin. C’est elle qui prend les réservations et appelle un à un les élus. Un seul moment d’inattention et vous perdez de vue les meilleurs mezzes de votre vie.  
 
L’attente, c’est l'ingrédient secret du restaurant Port Saïd. Ici, pour les babys brocolis du chef Eyal Shani, on accepte d’attendre des heures. Et pendant ce temps, pas question de se tourner les pouces. Installez-vous sur les marches du restaurant qui font face à la Grande Synagogue. Plongez dans les conversations animées autour de vous, à peine couvertes par le son du DJ qui vient juste de s’installer. Jetez un œil à l’impressionnante collection de vinyles qui habille les murs. Surtout, élaborez un plan : quels plats finiront dans votre assiette ? Et impossible de partager. Après avoir attendu plus d’une heure que la dame au calepin crie votre nom, pas question que l'on pique dans votre assiette.

Port Saïd Har Sinai St 5, Tel Aviv-Yafo, Israël
Ouvert de midi à 5h du matin
Forwarder à un ami

Derniers articles

Instagram