Travel

Prière de ne pas déranger

Prière de ne pas déranger

Une maison de campagne. Un haras du bonheur. Un hôtel pas comme les autres.
Qu'importe la version qu'on vous a déjà donné du Barn, on en revient juste et vous devez absolument y aller. On y était tellement bien qu'on a complètement déconnecté. L'endroit idéal pour se faire oublier jusqu'à la rentrée. 

En longeant le long chemin qui mène jusqu’à la ferme, c'est déjà les vacances. Celles avec des enfants en danseuse sur leurs vélos, des amis près de l’étang, des cousins en train d'allumer le barbecue. L'hôtel s'est installé au milieu du Haras de la Cense, le montessori de l'équitation. La déco est tout droit sortie des croquis d'Antoine Ricardou, des éditions Be-Poles, les livres de voyage qui prennent le pouls des villes. La magie du fondateur Edouard Daehn a fait le reste : les cannes à pêche pour arrêter le temps, les boules de pétanque pour prolonger les soirées d’été, les cours de cuisine des copains... Il ne faudra que quelques heures pour que Le Barn devienne votre maison à vous. D’ailleurs, vous pouvez laisser quelques affaires dans l'armoire pour la prochaine fois.

Le Barn, Le Moulin de Brétigny, 78830 Bonnelles
Chambre double à partir de 169e la nuit avec petit-déjeuner (délicieux)
Le Haras pratique l'éthologie, le montessori des chevaux, et parce que le sujet est passionnant, lisez l’ouvrage du maître des lieux, William Kriegel, A mon allure, (Actes Sud)
Forwarder à un ami

Derniers articles

Instagram

Inscrivez-vous

gratuitement

Paris n'aura plus de secret pour vous