Travel

Tomber amoureux d'une île

Tomber amoureux d'une île

En été, il y a ceux qui filent vers le Sud, à la recherche d'une plage pas trop bondée. Et puis il y a les autres. Ceux qui remontent discrètement à contre-courant, direction les îles du Nord. Dans l’Archipel de la Suède, Gotland et sa petite soeur Farö, deux îles sauvages façonnées par le vent qui donnent le sentiment d’être au bout-du-bout-du-monde. C'est là que le réalisateur Ingmar Bergman a voulu finir ses jours, c'est là qu'on est tombés amoureux. 

A Gotland, les lieux n’ont pas vraiment d’adresse, alors on a pris un vélo et suivi les courbes de l’île en longeant la mer. On a roulé vers le Nord, rejoint la petite île de Farö en ferry, croisé des moutons noirs, un village de pêcheurs aux cabanes colorées, une hutte qui vendait du poisson fumé. Au coucher du soleil, on s’est posé sur la plage pour contempler la lumière du soir gagner les Raukar, ces formations rocheuses sculptées par la mer, éblouissantes et éternelles. 
Puis on est allés dormir à Fabriken Furillen, un hôtel design et ecofriendly qui ne ressemble à aucun autre endroit sur terre. Construit dans une ancienne carrière de calcaire par le photographe Johan Hellström et sa femme, ce lieu mélange la froideur majestueuse de l’architecture industrielle, la fraîcheur de la nature sauvage, et la douceur du style scandinave. C'est là qu'on est retombés amoureux.


Hôtel Fabriken Furillen sur la route de Furillen 870 624 58 Lärbro à Gotland en Suède. A partir de 200€ la nuit. Tel: +46 498 22 30 40
Forwarder à un ami

Derniers articles

Instagram

Inscrivez-vous

gratuitement

Paris n'aura plus de secret pour vous