Travel

Paré au décollage

Paré au décollage

Aéroclub My Little Travel, ici l'avion Jojo*, vous nous recevez ? Paré au décollage. 

« Je préfère de loin me pulvériser la gueule que de rester immobile et dire que je vais faire quelque chose. Je préfère aller voir. » Jacques Brel ne tenait pas en place. Aujourd'hui, il aurait été malheureux, confiné entre quatre murs. Lui qui repoussait toujours les limites, lui qui affirmait, péremptoire, « il faut vivre en mouvement ». Pour vous donner de l'air et des ailes, laissez ce podcast qui relate ses voyages vous emporter.
 
Le premier coup de vent fait passer l'envie de se lancer dans un tour du monde en bateau : celui de Brel a été pénible et il a préféré finalement s’arrêter aux Marquises. On le comprend. Et même si on ne peut pas tout de suite se rendre en Polynésie pour inspecter les îlots, écouter le récit de ses dernières années là-bas, ça fait l'effet d'un grand coup de pied aux fesses. 

En bateau, en avion, en vie, terriblement en vie, Brel nous donne une leçon d'intensité.

Nous on s'arrête là, on vous laisse décoller. 
 
Ecoutez le podcast Jacques Brel ou la course aux rêves, sur France Inter. Durée du voyage : 52 minutes
*JOJO, c'est le surnom que donnait Jacques Brel à son avion, celui avec qui il a distribué le courrier aux Marquises, et rendu d'innombrales services aux habitants.

Derniers articles

Instagram

Bonjour vous !

Vous connaissez My Little Paris ?

Des idées imprévisibles et des adresses cachées
pour vivre le meilleur
de Paris

Le tout, chaque semaine dans votre boite mail.