Insolite

Sur la piste de l'émerveillement

Sur la piste de l'émerveillement

Vous avez déjà compté le nombre d'arbres que vous croisez sur le chemin du métro ? Prêté l'oreille au chant de la pluie sur les toits de Paris ? Ça, c'est le pouvoir précieux de l'émerveillement, qu'on a tous BIEN besoin de cultiver en ce moment. 

Alors, pour conjurer l'attente interminable des "annonces", on vous propose de regarder ailleurs : du côté des petits prodiges du vivant. Une pieuvre qui donne des leçons de sagesse, une panthère dont on suit les traces, un lézard qui marche sur l'eau ... 3 oeuvres à lire ou regarder pour s'émerveiller et raviver le feu sacré de la nature autour de nous.
Prenez Le Petit Prince, équipez-le d’un masque et d’un tuba, puis remplacez le renard par une pieuvre. Vous obtenez My Octopus Teacher (La sagesse de la pieuvre, en français). Dans ce docu animalier/conte philosophique, un homme au bord du burn out décide de retourner sur les rivages de son enfance s’adonner à son ancien plaisir préféré : la plongée. Il parcourt inlassablement les fonds côtiers dont il apprend à connaître chaque rocher, chaque massif d'algues. Puis, un beau jour, il tombe nez à nez avec une pieuvre bizarrement camouflée sous un amas de coquillages... À partir d’un simple questionnement (“mais pourquoi fait-elle ça ?”), c’est toute une amitié qui va débuter.
Baptiste Morizot partage avec Sylvain Tesson l’amour des grands espaces et des beaux mots. Mais quand Tesson regarde en l’air vers les étoiles de l’âme, Morizot a le regard vissé au sol, dans la boue séchée, la neige remuée et les herbes foulées. Philosophe et pisteur, il part dans ses livres sur les traces de la nature sauvage. Entre récits d’aventure et questionnements philosophiques, on le suit sur la piste de la panthère de neige du Kirghizstan et du loup du Haut-Var. Et l’on s’exerce à l’art du pistage, art délicat qui consiste à “ne pas perdre ce qu’on ne possède pas”.
Des mantes qui se prennent pour des orchidées et des araignées-paon, des perroquets mélomanes, des lézards qui courent sur l’eau et des poissons qui marchent en dessous… Dans cet Atlas de Zoologie Poétique, Emmanuelle Puydebat, directrice de recherche au CNRS et au Muséum d’Histoire Naturelle, nous fait rencontrer quelques uns des ambassadeurs les plus invraisemblables de cette Assemblée du Vivant. L'émerveillement est au coin de chaque page.
Cet article a été écrit par la Greenletter, notre newsletter qui met de l'écologie dans la vie des Parisiens. Pour en savoir plus, c'est ici. 

Derniers articles

Instagram

Vous en voulez encore ?

My Little Paris, c'est : 

Une idée atypique ou une adresse insolite 
deux fois par semaine
dans votre boite mail