Mode-Beauté

La petite vendeuse de robes

La petite vendeuse de robes

La rouge à épaulettes, elle appartenait à une chanteuse de jazz dans les années 50. La noire à volants est un prototype Yves Saint-Laurent trouvé dans une ancienne fabrique de vêtements. Et la bleue ceinturée comme une chemise, elle vient d'un tablier d'écolier. Elle en a combien, de robes vintage aussi truculantes et sexy à vendre, Pauline ? Oh, 150 ?  

Toute sa jeunesse, son père l'a biberonnée aux brocantes : c'est comme ça qu'elle a constitué sa garde-robe chinée de fripe en fripe. Alors à 23 ans, elle a installé son camion et son parasol sur les marchés, et elle a commencé à vendre ses trouvailles. Ça fait 7 ans qu'elle tient Fripes Ketchup, une boutique lyonnaise vintage qui se fait détrousser tous les jours de ses plus belle pièces, et comme les Parisiennes commençaient à la tanner, elle vient de créer One Day, One Dress, un compte Instagram sur lequel elle poste tous les jours une photo d'elle, portant une robe à vendre. Mais attention, chaque jour, 1 seule photo, 1 seule robe en modèle unique. Autant vous dire qu'il faut se lever tôt pour guetter le nouvel arrivage.
Découvrez chaque jour une robe vintage de Pauline sur son compte instagram One Day, One Dress
Forwarder à un ami

Derniers articles

Top 5 Mode-Beauté

Instagram

Inscrivez-vous

gratuitement

Paris n'aura plus de secret pour vous