Insolite

Le livre qui fait du bien

Le livre qui fait du bien

­­­Une lettre à Dieu. Il n’y avait plus que ça à faire. Tout le reste, elle avait déjà essayé. Catherine Taret devait vider son sac : quand allait-elle trouver sa place ? quand se sentirait-elle accomplie ?  « Je suis allée à 15 mariages, dont aucun n’était le mien. J’ai acheté 32 cadeaux de naissance pour des bébés, dont aucun n’était le mien. J’ai travaillé sur des tas de projets créatifs et aucun n’était le mien. »
Cette plume bouillonnante de talents n’en pouvait plus d’attendre. Jusqu’à ce qu’elle découvre qu'elle est en fait une « Late Bloomer », littéralement « à floraison tardive », c'est-à-dire une personne qui a besoin de plus de temps pour éclore.

Vous vous reconnaissez ? Tant mieux, parce que Catherine en a fait un livre où elle raconte comment surmonter ses peurs, comment franchir les barrières invisibles et se construire petit à petit. On a eu envie de corner toutes les pages. Et de discuter avec l'auteur. Alors on organise une rencontre dans le bistrot installé dans nos bureaux, vous êtes dispo ? Ça fait du bien d'entendre qu'il n'est jamais trop tard pour éclore.

Il n'est jamais trop tard pour éclore de Catherine Taret, Flammarion - Versilio, 18€
Les Conférences du Bistrot de My Little Paris commencent avec l'auteur, sur son parcours de late bloomer, le 1er juin à 8h, dans le nouveau bistrot installé dans nos bureaux. 
 
Forwarder à un ami

Derniers articles

Top 5 Insolite

Instagram

Inscrivez-vous

gratuitement

Paris n'aura plus de secret pour vous