Tentacules de poulpe


Une plante qui pique


Escargots au chorizo


Crevettes bleues


Testicules d'agneau


Canard cru


Cheval


Soja fermenté


Gâteau de haricots rouges


Tête de veau


Pied de cochon


De l'oreille de cochon


Du trou du cru


Du pain rassis


Du gras pur

Tentacules de poulpe


En étouffée au lait de coco et curry rouge, il a la tentacule de poulpe moelleuse et fondante et juste
ce qu’il faut de caractère pour, quand même, nous coller un petit frisson… Même pas
peur.

Chez Glou, 101 rue veille du temple 75003. 01 42 74 44 32 Tentacules de poulpes
Métro Saint Sébastien-Froissard

Une plante qui pique


Grand classique de la maison, ce tataky de saumon, crème et raifort. Une plante d’origine alsacienne, ‘raiz fort’ en ancien français pour ‘racine âpre’. Cqfd. Ca pique un peu, et c’est ça qui est bon

Restaurant Les saisons, 52 rue Lamartine, 75009. 01 48 78 15 18 Raifort
Métro Notre Dame de Lorette

Escargots au chorizo


Pour une fois pas planqué dans l’ail et le beurre, le petit mollusque pas si mou s’assume décoquillé et vêtu de chorizo, tomate et moelle. Olé.

L'auberge de Flora, 44 Boulevard Richard Lenoir 75011. 01 47 00 52 77 De l'escargot au chorizo
Métro Richard-Lenoir

Crevettes bleues


Bleutées et translucides au fond de l’assiette, c’est de la poésie, ces petites choses pas cuites. Une poésie hautement, hautement comestible, écrite par Claude Colliot, chef tout en subtilité.

Chez Claude Colliot, 40 rue des blancs manteaux, 75014 40 Rue des Blancs Manteaux, 75004. 01 42 71 55 45 Crevettes bleues
Métro Rambuteau

Testicules d'agneau


L’autre nom des rognons blancs c’est... testicules. D’agneau en l’occurrence. Texture fondante, doux au goût, ils se dégustent poêlés en persillade. L’ultime transgression.

Chez Ribouldingue, 10 rue Saint Julien le pauvre, 75005. 01 46 33 98 80 Testicules
Métro Cluny-la Sorbonne

Canard cru


En tapas, on n’en fait qu’une bouchée, de ce tartare de canard et huître. Le mariage de la terre et de la mer, de la mâche et du fondant, du sang et de l’iode… Belles sensations et beau symbole !

Dans les landes. 119 bis, rue Monge 75005. 01 45 87 06 00 Canard cru
Métro Censier-Daubenton

Cheval


Ce carpaccio là a valeur de mythe ou quasi. Importé de la Sardaigne natale du chef où c’est un plat très consommé, il se dévore avec assurance. Puissant et fin. On se sent plus fort après.

Chez Sardegna a tavola, 1 rue de Cotte 75012. 01 44 75 03 28 Cheval
Métro Ledru Rollin

Soja fermenté


Dans cette cantine japonaise qui compte parmi les meilleures, on sert des nouilles au soja fermenté. Légèrement plus piquant mais rien d’affolant. En outre, il serait bien plus sain que le soja cru. Idatakimasu (bon app’) !

Chez Kunitoraya, 39 rue Sainte Anne 75002. 01 47 03 33 65 Soja fermenté
Métro Pyramides

Gâteau de haricots rouges


C’est moelleux, voire presque collant. Au cœur de ce dessert japonais typique, de la pate de haricot rouge. Si on devait comparer, on dirait… un genre de purée de lentilles sucrée. Fin et beau. Surtout ici, LA pâtisserie japonaise.

Chez Toraya, 10 rue Saint-Florentin 75001. 01 42 60 13 00 Gâteau de haricots rouges
Métro Concorde

Tête de veau


Cuite entière et découpée devant vous, on dirait une œuvre surréaliste aux mille textures et saveurs fines. A commander une semaine avant, pour 6 à 8 personnes. Dans un cadre exceptionnel.

Chez Apicius, 20 rue d'Artois 75008. 01 43 80 19 66 De la tête de veau
Métro Saint-Philippe-du-Roule

Pied de cochon


Rien que des tapas canailles –comme l’ambiance- parmi lesquelles on goûte les yeux fermés et accoudé au bar, le pied de cochon, enrobé dans une croquette pour les âmes sensibles.

L'avant-comptoir, 3 Carrefour de l'Odéon 75006. 01 41 01 01 01 Du pied de cochon
Métro Odéon

De l'oreille de cochon


C’est comme une barre de céréales. Un peu. L’oreille de cochon en lamelles, ca croque, ca craque, ca se mâchouille et c’est bon. Là, c’est en salade, donc en prend ses couverts, ca fera meilleur effet.

La cantine du Troquet, 101 rue Ouest 75014. 01 45 40 04 98 De l'oreille de cochon
Métro Pernety

Du trou du cru


Oui, on sait, c’est de bon goût. Ce mini époisse affiné au marc de bourgogne est crémeux, coulant, puant. Tout ce qu’il faut pour un bon fromage quoi.

Fromages et ramage. 22 rue Ramey 75018 – 01 42 23 42 59 Fromage
Métro Château Rouge

Du pain rassis


Bon ok on exagère : c'est en fait du pain perdu. C’est un peu la citrouille qui devient carrosse : tranché, trempé (en bonne compagnie, dans un mélange lait-œuf-sucre), poêlé et assaisonné d’un soupçon de cannelle, le pain rassis se transforme en dessert exquis. Anti gâchis en plus.

Chez Zinc Caïus. 11 rue d'Armaillé 75017 Paris – 01 44 09 05 10 Du pain rassis
Métro Argentine

Du gras pur


Mais stylé. Il s’affine dans des vasques en marbre et parle italien. Le lardo di colonnata, servi en petites tranches toutes fines, fond dans la bouche, évidemment, et se mange sans faim avec du bon pain.

Chez Da Rosa, 62 rue de Seine 75006 Paris - 01 40 51 00 09 Du gras pur
Métro Mabillon