Insolite

Les 9 secrets du Moulin Rouge

Les 9 secrets du Moulin Rouge

Un vrai Parisien ne monte pas sur la Tour Eiffel, ne se promène pas sur les Champs Elysées, n'est jamais allé au Moulin Rouge. Sauf que nous, on a fauté. On est allés trainer derrière les rideaux rouges du Music-Hall le plus célèbre du monde. Et on a découvert qu'en 128 ans, il a eu des tas de vies et des tas de secrets. Les voilà.


Derrière le bâtiment du moulin, sur les toits, on aperçoit une immense terrasse : c'est là que Boris Vian bronzait et bricolait le monde, avec son voisin, qui n'était rien d'autre... que Jacques Prévert. 

 
Dans le film Moulin Rouge, Nicole Kidman avait sa chambre dans la tête d'un éléphant. Mytho ? Pas vraiment. Pour l'Exposition Universelle, un éléphant en stuc de deux étages a été installé dans le jardin. Il avait l'air tout sage. Sauf qu'en insérant 1 franc dans une fissure secrète, une des pattes se déroulait pour dévoiler une jeune femme en plein spectacle de danse du ventre. 

 

Le cercle des cascadeurs de la mort, la femme-serpent, la trapéziste... Difficile d'imaginer que début 1900, il y avait une immense fête foraine au Moulin Rouge, qui débordait jusque sur le boulevard, avec une grande roue de 10 mètres de haut tournant à la force du mollet de deux cyclistes. 


On l'imagine simplement frivole et aguicheuse, alors que la danse du french Cancan a été inventée par les lingères en guise de protestation cachée. A droite, la posture en fusil est réservée à l’armée, à gauche, le retroussement des jupes au dessus des fesses est pour le clergé. Les pionnères de l'émancipation, c'était elles.



Les paillettes, les plumes, les froufrous, le Music Hall  ... Ca vient des Américains ? Pas du tout, c'est du made in France. C'est la cancaneuse la plus célébre de Paris qui a tout inventé : Mistinguett.




Déjà, il faut savoir que pour réaliser un costume, il faut plus d'une dizaine d'artisans : brodeurs, créateurs, stylistes, plumassiers, bottiers . Pour ses plumes, le Moulin Rouge a son propre atelier à domicile : le plumassier Maison Février, qui est aussi le fournisseur des plus grandes maisons de couture : Gaultier, Lacroix, Saint-Laurent, Louis Vuitton, Dior ... Ca fonctionne comment ? Les plumes (d'autruche) tombent naturellement de l'animal, puis sont teintées, domptées à la main pour rejoindre les boas, chapeaux et robes des danseuses.


Les danseuses ont aussi leur propre bottier : celui de la maison Clairvoy, que vous pouvez aller visiter au 17 rue Pierre Fontaine dans le 9e.  Pour résister aux remous de certains spectacles, certaines bottines demandent même plus de 20 heures de fabrication.  


 
Ben oui, le Moulin Rouge a eu plusieurs vies : en 1935, il était même le plus grand cinéma d'Europe. 
                       

Au fond d'un couloir, entre deux loges, ça sent le poney : figurez-vous qu'au beau milieu du Moulin Rouge, il y a une écurie où squattent six poneys avant de monter sur scène.
Forwarder à un ami

Derniers articles

Top 5 Insolite

Instagram

Inscrivez-vous

gratuitement

Paris n'aura plus de secret pour vous